Le blog du dôme

RETOUR SUR > Papier 2.0 : Impressions multiples

Crédits : Relais d'sciences / G. Dupuy (2016)

Article du 10 mars 2016 au Dôme (Caen Normandie)

À l'occasion du festival Impressions multiples, Le Dôme proposait aux publics d'imaginer de nouveaux usages numériques en dialogue avec l'écriture. 36 étudiants en BTS communication se sont prêtés à l'exercice. Retour sur une journée de créativité.

À l'occasion du festival "Impressions Multiples", Le Dôme proposait une session d'ateliers ouverte à tous pour imaginer, tester et prototyper de nouveaux usages numériques en dialogue avec le dessin et l'écriture manuscrite. Le 26 février, 36 étudiants en BTS communication de l'AIFCC de Caen se sont prêtés à l'exercice. Retour sur cette journée de créativité.



DE L'IDÉE AU PROTOTYPE

10 h. Les étudiants sont accueillis dans l'atelier du Dôme autour d'un café. François Millet, LivingLab manager, pose les bases : "Ce n'est pas seulement un jeu intellectuel ; ce qui sera imaginé ici collectivement sera restitué et distribué sous licence libre Creative Commons et pourra avoir une application industrielle." Puis c'est au tour d'un autre François, Designer de services, d'expliquer la démarche créative. "Nous proposons un cadre méthodologique pour passer de l'idée au prototype", détaille François Boissel. "La matinée est consacrée à la production des idées, avec des phases d'échanges, de dialogue, d'immersion et d'explorations." Le designer qu'il est a conçu les outils collaboratifs qui permettent de stimuler la créativité et de créer les conditions d'une "expérience utilisateur".

CONNECTEZ VOS IDÉES !

Onze équipes se constituent et se réunissent autour de feuilles de route extrêmement minutées. Certains plancheront sur les nouveaux usages numériques du dessin et de l'écriture au quotidien. D'autres sur ces usages dans une démarche artistique. Pour éveiller l'esprit collectif, chaque équipe s'est attribuée un nom : "Les Blablateuses", "Curious Team", … Coup de gong numérique. "Brainstormez !". Nouveau coup de gong. "Connectez vos idées !". Les esprits s'agitent, les idées fusent.

Alors que les grandes feuilles blanches sont à présent noircies de mots-clés, François Boissel propose une petite visite des technologies au FabLab : produits "tagués" de la marque Oxford (qui numérisent les notes), dispositif open source papART de réalité augmentée pour le dessin (développé par l'INRIA Bordeaux), encre conductrice... "L'immersion dans les technos est une étape importante pour transformer les idées en concepts", explique Sylvain Garnavault, Intervenant technique et artistique au Dôme, Facilitateur sur le workshop. "L'acte technologique croise l'enjeu de l'utilisateur".



GYMNASTIQUE MENTALE

De retour sur la page blanche, les premiers scénarios d'usage sont esquissés. Les facilitateurs du Dôme aident les équipes à développer leurs idées en les orientant vers les technologies existantes. La génération des "digital natives", connectée au quotidien, se prête au jeu avec enthousiasme. La plupart d'entre eux découvrent le principe du LivingLab. C'est la première fois qu'ils interrogent leurs pratiques pour imaginer et construire de manière collective de nouveaux usages. "Les étudiants découvrent ici de nouvelles méthodes de réflexion dynamiques. Ils vont acquérir une gymnastique mentale qui leur servira dans leur futur métier de communiquant", apprécie Maxime Charon, intervenant en communication à l'AIFCC, qui a inscrit ses élèves au workshop. "La démarche est intéressante en ce qu'elle replace l'usager, l'expérience usager, au cœur du processus."

VOTE À LA GOMMETTE

Chaque équipe a présenté deux projets pour les soumettre à l'ensemble des participants. On procède au vote "à la gommette". Après le déjeuner, de nouvelles équipes se constituent autour des six propositions retenues. Il reste moins de deux heures pour développer un prototype. Après l'émulation des cerveaux, c'est l'agitation des corps. On découpe, on dessine, on peint à l'encre conductrice, on enregistre sa voix, on pose du vernis à ongles ! Dernier coup de gong. Tout le monde se réunit pour le tour de pitch. Les participants dévoilent leur prototype. La production est foisonnante.

SIX PROTOTYPES

Une équipe propose une méthode d'apprentissage de la lecture à partir d'une encre conductrice : le passage du doigt sur les lettres déclenche la sonorité du mot. "À portée de main" est un projet de main connectée qui permet d'intervenir sur un plan ou une image en relief projetés et d'en modifier l'apparence. "Miss Hardy, le vernis de vos envies" propose un mélangeur de couleurs intelligent pour adapter son vernis à son humeur ou à ses vêtements. La carte de visite en réalité augmentée permet de déclencher une présentation sonore de son propriétaire ou de son entreprise. "Créanote" est un cahier connecté pour composer de la musique à partir de dessins. Le "Socialbook" offre la possibilité de numériser des éléments de prise de note, la couleur du texte régit la destination finale : Facebook, Twitter ou Instagram.

Fin du workshop. Les participants sont invités à résumer leur journée en un mot : "productive", "enrichissante", "expérimentale", "fabuleuse", "cool", … Un dernier mot ? "Merci".


Le Dôme | Mise à jour : 2017-02-27 | Mise en ligne : 2016-03-10