Le blog du dôme

COULISSES > Des projets à venir...

Crédits : Relais d'sciences / G. Dupuy (2017).

Article du 27 janvier 2017 au Dôme (Caen Normandie)

Une fois par mois, l'équipe et les habitants du Dôme se réunissent pour une revue de projets. L'occasion pour chacun de présenter son travail, les projets à venir et de tracer des pistes de collaboration. Retour sur la rencontre de janvier 2017.

Après un premier rendez-vous à la fin de l’année 2016, l’équipe et les habitants du Dôme se sont de nouveau retrouvé ce 26 janvier pour la Revue de projets mensuelle. L’occasion de faire le point sur les opérations en cours et à venir, de lancer des appels à collaboration et de présenter les structures.

Trois habitants sont intervenus lors de cette rencontre : Luc Brou, Membre de la Station MIR, Christine Guillouet, Membre du Pôle ATEN et Jean-Marc Routoure, Enseignant-chercheur au GREYC. Retour sur leurs présentations respectives.

LUC BROU:
FESTIVAL ]INTERSTICE[ 2017

La prochaine édition du festival ]interstice[ se déroulera du 27 avril au 7 mai 2017. Pour la seconde année consécutive, Le Dôme en sera l’un des lieux d’accueil.

Ainsi, sous le dôme sera installée l’oeuvre “Signal to noise” du collectif artistique bruxellois LAb[au], une structure cylindrique composée de 512 volets mécaniques, pilotés par un algorithme, qui tournent sur un rythme variable et analysent dans la masse de caractères l’apparition de mots qui ont un sens.



Myriam Bleau sera également présente au Dôme. Musicienne et plasticienne, cette artiste québécoise créé ses propres instruments de musique dont des toupies lumineuses. Elle proposera un atelier de fabrication autour de cet objet fascinant. Myriam Bleau proposera également une performance dans le cadre de la soirée de clôture en compagnie du groupe Variable.



De nombreux autres évènements sont également au programme de cette 12ème édition. Le collectif “Children of light” présentera “Diapositive” au sein de l’Église du Vieux Saint-Sauveur. Le japonais Takami Nakamoto sera présent à l’ESAM pour une exposition et une performance autour de l’installation “Narcisse”. Le Pavillon accueillera “Bois Mort” de Félix Luque et Damien Gernay.

En coulisses, le travail initiée en 2016 avec le GANIL devrait également se poursuivre autour du Muoscope créé conjointement avec les équipes du LPC et lauréat du Prix Musée Schlumberger 2016.

> Plus d'infos prochainement sur www.festival-interstice.net

CHRISTINE GUILLOUET :
JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D’ART

La prochaine édition des Journées européennes des Métiers d’art se déroulera les 30 mars, 1er et 2 avril 2017. Chaque année, cet évènement propose un programme de 5 à 6 000 opérations en France, dont près de 200 en Normandie. Deux opérations se dérouleront dans ce cadre au Dôme à l’initiative du Pôle ATEN et de la Chambre de métiers de l’artisanat Calvados-Orne.



Les 1er et 2 avril, une dizaine d’artisans d’art normands seront ainsi présents dans l’Atelier (Niveau 2) pour présenter leurs savoir-faire. Parmi eux, un ébéniste designer, un joaillier, un fabricant de luminaire, une céramiste et un créateur de jeux d’échec. Ils participeront en parallèle, et avec les publics, à un atelier de fabrication. Objectif : concevoir une machine de Rube Goldberg qui sera lancée le 2 avril.

> Plus d'infos prochainement sur www.journeesdesmetiersdart.fr


ZOOM SUR… LE GREYC

Chaque revue de projets est l’occasion pour un habitant de présenter sa structure de rattachement. Après le Pôle ATEN en décembre dernier, c’était au tour de Jean-Marc Routoure, Enseignant-chercheur au Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation de Caen (GREYC), de se prêter au jeu.

Avec plus de 220 membres issus de l’Université de Caen Normandie, de l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Caen (ENSICAEN) et du CNRS, le GREYC est l’un des plus importants laboratoires de recherche de Normandie. Il se compose de 7 équipes qui explore tous les domaines des sciences et technologies de l’information : robotique, électronique, transactions électroniques sécurisées, traitement d’images, intelligences artificielles, …

Au sein de ce grand ensemble, l’équipe “Électronique”, à laquelle appartient Jean-Marc Routoure, s’intéresse plus particulièrement aux “capteurs ultimes”, des dispositifs de détection ultra-sensibles dont ils cherchent à augmenter les performances en optimisant le rapport entre signal et bruit. Un sujet de recherche qui n’est pas sans faire écho à l’oeuvre “Signal to noise” prochainement présentée au Dôme dans le cadre du festival ]interstice[ !

À noter. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce sujet des capteurs, Jean-Marc Routoure sera présent au Dôme les 22 et 23 mars 2017 avec “Captil”, projet lauréat du Prix Musée Schlumberger 2017.

> Plus d’infos sur www.greyc.fr


Le Dôme | Mise à jour : 2017-04-03 | Mise en ligne : 2017-01-27