Le blog du dôme

RETOUR SUR > Les robots peuvent-ils mentir ?

Crédits : Relais d'sciences / G. Dupuy (2017).

Vendredi 10 février 2016 à 10h à l'Université de Caen Normandie (Caen)

10 février 2017. Plus de 500 lycéens étaient présents à l'Université de Caen Normandie pour les rencontres Grand témoin. Après les membres de DataPaulette, c'est Grégory Bonnet qui est l'invité de cette 6ème édition consacrée à la robotique.

Un intervenant reconnu, une grande question et un public de lycéens/apprentis venus de toute l'académie : c'est le concept des rencontres "Grand témoin" lancées en 2012 par Le Dôme, la Région Normandie et le Rectorat de l'académie de Caen.



Après les membres et fondateurs de DataPaulette en 2016, c'est Grégory Bonnet, Maître de conférences au sein du Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation de Caen (GREYC) et spécialiste des intelligences artificielles, qui était l'invité de cette 6ème édition qui s'est déroulée le 10 février 2017 à l'Université de Caen Normandie devant un public de plus de 500 lycéens, étudiants et individuels.

LES ROBOTS PEUVENT-ILS MENTIR ?

Intelligences artificielles, robots et machines autonomes investissent rapidement notre environnement quotidien. Aujourd'hui, les chercheurs imaginent des systèmes collaboratifs de plus grande taille où les tâches et les fonctions se répartissent entre différentes machines. Parmi les exemples bien ancrés dans notre vie de tous les jours, on peut citer les réseaux de partage et de téléchargement "Peer-to-peer" (P2P) ou bien les services web qui permettent de réserver tout à la fois avions, taxis, hôtels et restaurants.

Qu'en sera-t-il demain lorsque ces machines devront interagir avec leur environnement matériel et vivant ? Que feront les voitures autonomes dans le flot de conducteurs, pas toujours respectueux des règles ? Une machine pourra-t-elle faire des compromis ? Négocier ? Prendre des décisions éthiques ou morales, parfois à l'encontre de la loi ? Et si des machines ayant des buts différents, voire opposés, devaient interagir, pourraient-elles mentir pour arriver à leur fin ? Si oui, quelle confiance accorder à la collaboration entre des machines ?

Grégory Bonnet, Maître de conférences au sein de l'équipe MAD (GREYC, CNRS/Université de Caen Normandie/ENSICAEN), spécialisée sur ces questions d’intelligence artificielle et de gestion des systèmes distribués et décentralisés, a évoquer ces sujets et répondu aux questions du public présent dans la salle et des internautes qui pouvaient suivre l'évènement en direct sur le web.

Il a également pu, avec l'aide des lycéens du Lycée Julliot de la Morandière (Granville), interroger la salle à l'aide du système open-source de vote en réalité augmentée VOTAR.

ALLER + LOIN



Le Dôme | Mise à jour : 2017-04-10 | Mise en ligne : 2017-02-13