Le blog du dôme

RETOUR SUR > Handicap & Numérique #4

Crédits : Relais d'sciences / G. Dupuy (2017).

Article du 11 décembre 2017 au Dôme (Caen Normandie)

Pour la 4ème année consécutive, Le Dôme, en partenariat avec LADAPT, accueillait un atelier à l'occasion de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées. Objectif : concevoir un tricycle électrique.

À l'occasion de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH), Le Dôme, en partenariat avec LADAPT, la Maison du vélo, La petite Rennes et My human kit, a organisé un atelier de 3 jours dédié à la construction d'un vélo-tricycle motorisé pour une personne en situation de handicap.

Cet atelier s'inscrivait dans la continuité du projet "Hope & Bike" qui rend possible la fabrication d'une électronique open source chargée de gérer la relation entre un moteur électrique et une batterie. Dans le cas de "Hope & Bike", cette électronique permet de transformer un vélo classique en vélo à assistance électrique.

Ce projet est entièrement documenté et fait l'objet d'un intérêt marqué de multiples structures à l'échelle régionale et nationale comme le Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation de Caen (GREYC), pleinement impliqué dans le projet, et My human kit, FabLab Rennais dédié au handicap.

DU VÉLO
AU TRICYCLE MOTORISÉ

Ce nouvel atelier "Handicap et numérique" donc été l'occasion de tester la modularité des cartes électroniques "Hope & Bike". Par une simple modification du code, ces cartes peuvent-elles s’adapter aux besoins exprimés par Morgane, jeune femme qui souffre de problèmes de motricité et d'équilibre ? Il faut donc gérer différemment la vitesse, l'accompagnement au pédalage et la mise en route.

La première journée du Workshop a été entièrement consacrée au dialogue entre l'équipe de makers et Morgane. À l’issue des 3 jours, le tricycle réalisé n'est pas entièrement opérationnel. Si la partie mécanique ne pose pas de problèmes particuliers, la partie électronique a mis en évidence quelques freins à la modularité recherchée. Ils seront résolus sous peu.

Deux éléments déterminants viennent clore cet atelier. Le premier est le rapprochement entre Le Dôme et My human kit, piloté par Nicolas Huchet, nom devenu célèbre avec la prothèse de mains bionique et open source "Bionicohand". Le second est l’amélioration des cartes "Hope & Bike" dont la modularité pourra prochainement être mise à profit pour tout projet nécessitant une motorisation légère comme un fauteuil roulant grâce au travail d'un groupe d'étudiants de l'Université de Caen Normandie. Un axe Caen/Rennes sur la question des technologies open source, de la mobilité et du handicap pourrait naître de ces deux, en lien avec LADAPT.


Le Dôme | Mise à jour : 2017-12-13 | Mise en ligne : 2017-12-11