Espace Presse

COMMUNIQUÉ > Trophée 2016 des objets connectés

Crédits : Casus Belli (2016).

Communiqué du 1er juin 2016 à Caen (Normandie)

Imaginée dans le cadre du programme ouvert d'explorations Nouvelle page, la couverture connectée est lauréate du Trophée 2016 des objets connectés.

Lancé au début de l'année 2015, "Nouvelle page" est le premier programme ouvert d'explorations développé par Le Dôme, le Centre régional des lettres (CRL Basse-Normandie) et la Région Normandie.

UN AN EN MODE LIVINGLAB

Les 3 partenaires ont rapidement été rejoint par l’agence Casus Belli comme l’explique son Directeur associé, Jérôme Caudrelier : “L’équipe de l’agence s’est investie dans ce projet passionnant qui nous a permis de rencontrer, de partager et d’interroger usages et technologies. La volonté de briser les silos, de faire émerger de nouvelles formes de collaborations et de créer de la valeur autrement est au coeur de cette démarche collective.”

"La volonté de briser les silos, de faire émerger de nouvelles formes de collaborations et de créer de la valeur autrement est au coeur de cette démarche collective." — Jérôme Caudrelier, Casus Belli.

Pendant un an, “Nouvelle page” a permis à des étudiants, des lecteurs et des usagers de bibliothèques d'imaginer, concevoir, prototyper et tester de nouvelles relations entre bande dessinée et usages numériques. Au terme de ce parcours ponctué de rencontres avec des chercheurs régionaux spécialistes de l'image et d'entrepreneurs innovants, deux nouveaux dispositifs numériques ont été imaginés : un livre sonore et la couverture connectée aujourd'hui lauréate du Trophée 2016 des objets connectés.

AUGMENTER LE PLAISIR DE LIRE

Comme le souligne Laurent Delabouglise, Directeur du CRL Basse- Normandie, "un des freins principaux au développement du numérique dans l'édition est le fantasme de la disparition du papier au profit de l'écran". Tout le défi du programme "Nouvelle page" a donc été de dépasser la simple cohabitation des deux supports pour démontrer qu'une relation fertile et innovante était possible entre ces deux univers.

Le principe de la couverture repose sur une technologie "made in Normandie" : le sans contact (NFC). Dix-huit puces connectées intégrées dans la couverture rendent la bande dessinée interactive, permettant au lecteur d'accéder à des contenus inédits via son smartphone. Écouter le héros parler, faire une plongée à 360° dans la vignette, voir la construction de la scène de l'esquisse à la mise en couleur ou bien encore découvrir les scènes coupées par l'auteur, tout est possible.
Avec la couverture connectée, numérique et papier apparaissent pour la première fois comme deux outils complémentaires comme le résume Laurent Delabouglise : "On a tout. On a le numérique, on a le papier. On a l'odeur de l'encre et le plaisir de l'objet. On a le plaisir de la lecture sur le support physique et, en même temps, on a tout l'enrichissement, la créativité des compléments numériques."

"On a tout. On a le numérique, on a le papier. On a l'odeur de l'encre et le plaisir de l'objet. On a le plaisir de la lecture sur le support physique et, en même temps, on a tout l'enrichissement, la créativité des compléments numériques." — Laurent Delabouglise, CRL Basse-Normandie.

La couverture connectée a été utilisée pour la première fois en novembre 2015 par le collectif artistique #GOBO pour la création du troisième numéro de leur revue éponyme, grâce au soutien financier de la Région Normandie. Elle a également été présentée en 2016 au CES de Las Vegas, plus grand rendez-vous international dédié aux nouvelles technologies, ainsi qu'au salon "Laval Virtual". De nouvelles pistes de développement sont aujourd'hui envisagées parmi lesquelles la création d'un protège-cahier connecté. Une piste originale et source de créativité puisqu'elle permettrait d'augmenter des oeuvres déjà parues par leurs auteurs ou par d'autres dessinateurs.

Relais d'sciences et Casus Belli remercient tous leurs partenaires ainsi que le jury du concours pour cette distinction qui, au-delà de l'objet connecté, récompense les démarches de recherche et d'innovation ouverte défendues par les deux partenaires et qui s'incarnent aujourd'hui dans la signature du Dôme : Ici, les imaginations collectivent.

 


Le Dôme | Mise à jour : 2017-01-23 | Mise en ligne : 2016-11-28