TÊTES CHERCHEUSES

Crédits : Relais d'sciences / G. Dupuy (2012).

Le concours Têtes chercheuses, organisé en partenariat avec la Fondation Musée Schlumberger, vise à encourager les démarches innovantes en matière de médiation scientifique. Il est ouvert à toutes les équipes de recherche de Normandie.

Principe

Le concours "Têtes chercheuses" est organisé en partenariat avec la Fondation Musée Schlumberger. Ouvert à toutes les équipes scientifiques et/ou techniques de Normandie, ce concours vise à encourager les démarches innovantes en matière de médiation scientifique.

Il décerne le Prix Musée Schlumberger, doté de 10 000 euros par la Fondation Musée Schlumberger, pour permettre la réalisation d'un projet illustrant une problématique de recherche et permettant l'amorce d'un dialogue avec le public.

Le projet lauréat est présenté chaque année lors de la Fête de la Science avant d'être diffusé au plan régional et national.

Projets

Les projets candidats au concours doivent porter 2 dimensions : la réalisation d'un objet de médiation scientifique présentable à un public et la définition d'un projet de diffusion auprès des publics.

Le projet lauréat est sélectionné par un jury composé de membres des structures organisatrices ainsi que de représentants du monde de l'éducation et de la culture. Les dossiers sont jugés selon 4 critères : qualité, attractivité, interactivité et exploitabilité.

À noter ! Les équipes candidates peuvent bénéficier du soutien de Relais d'sciences dans la préparation de leur dossier de candidature.

Lauréats

Édition 2016 : Eye sea


Le lauréat du Prix Musée Schlumberger 2016 est le Groupe "Mémoire et plasticité comportementale" (GMPc). Pour la première fois, ce projet a été imaginé par les chercheurs en collaboration avec les publics à l'occasion d'un atelier collaboratif en avril 2015. Actuellement en cours de développement avec la société So numérique, Eye sea proposera au public de se mettre dans la peau d'une seiche en enfilant un casque de réalité augmentée qui les immergera dans un monde virtuel aquatique.

> Lire l'interview des lauréats

Édition 2015 : Muoscope


Le Grand accélérateur national d'ions lourds (GANIL) et le Laboratoire de physique corpusculaire (LPC) ont choisi de présenter une candidature commune au concours "Têtes chercheuses". Une initiative qui a porté ses fruits puisque c'est leur projet, le Muoscope, qui est le lauréat du Prix Musée Schlumberger 2015. Arnaud Chapon et Jean-Charles Thomas nous présentent ce dispositif qui nous rappelle que nous sommes tous des poussières d'étoiles.

> Lire l'interview des lauréats

Édition 2014 : Dynam'eau


Le Prix Musée Schlumberger 2014 a été attribué à l'équipe du laboratoire "Littoral, environnement, télédétection et géomatique" (LETG-GEOPHEN) pour le projet "Dynam'eau". Basé sur le principe du bac à sable numérique, "Dynam'eau" permet d'expliquer au public l'impact de l'Homme sur le paysage en développant différents modèles d'occupation des sols (forêt, culture, prairie, zone urbaine, …) pour montrer les conséquences que cela a sur le ruissellement des eaux.

> En savoir +

Édition 2013 : Captil


Le Prix Musée Schlumberger 2013 a été attribué aux chercheurs du GREYC. Pour attirer l'attention du public, et des jeunes, sur l'importance de l'électronique dans notre société, les chercheurs du Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation de Caen (GREYC) ont imaginé "Captil". Ce dispositif permet au spectateur de mieux comprendre comment une machine peut interagir avec son environnement grâce à des capteurs.

> En savoir +

Édition 2012 : Cérébro


Le Prix Musée Schlumberger 2012 a été attribué à l'unité Inserm "Sérine protéases et physiopathologie de l'unité neurovasculaire" (SP2U/U919) pour le projet "Cérébro". À l'image des technologies de pointe utilisées dans les laboratoires, cette équipe a imaginé un dispositif numérique pour expliquer au public les enjeux de la recherche en neurosciences et, plus particulièrement, du traitement des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

> En savoir +

Édition 2011 : Labosaïque


En 2011, le Prix Musée Schlumberger a été attribué au Laboratoire de mathématiques Nicolas Oresme (LMNO) pour la Labosaïque. Dispositif imaginé par les chercheurs, le Labosaïque permet de réaliser de nombreuses expériences sur les pavages, un parfait exemple de "belles mathématiques" et une initiation intuitive au concept de modélisation des objets.

> En savoir +

Édition 2010 : Billotron


Le premier lauréat du Prix Musée Schlumberger est le Laboratoire de physique corpusculaire (LPC) avec le Billotron. Reprenant le principe de l'expérience de Rutherford (1911), le père de la physique nucléaire, le Billotron présente le travail de recherche en illustrant la démarche des scientifiques pour accéder à l'infiniment petit et observer l'invisible.

> En savoir +


Le Dôme | Mise à jour : 2016-12-21 | Mise en ligne : 2016-11-18