Territoires partagés

Crédits : Kenrick Mills (Unsplash, Licence CC).

Territoires partagés a été créé dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences. Son ambition : expérimenter de nouvelles stratégies d’accompagnement des demandeur·se·s d’emploi et des jeunes pour renouveler les politiques d’inclusion.

Face aux mutations de l’emploi et pour lutter contre le chômage de masse, les compétences sont les clés de voûte de l’insertion dans le marché du travail. En Normandie, trois demandeur·se·s d’emploi sur quatre ont un niveau inférieur ou égal au Brevet d’études professionnelles (BEP). Un constat qui s’aggrave lorsque l’on s’intéresse aux personnes en situation de handicap ou à celles vivant en zones rurales. Dans ces territoires, un jeune sur dix ne possède pas les compétences de base telles que la lecture et l’écriture.

De nombreuses structures se mobilisent aujourd’hui pour lutter contre l’invisibilité et l’isolement croissant de ces publics. Cependant, leurs efforts individuels ne suffisent pas à répondre aux besoins des personnes fragilisées. Pire, la démultiplication des dispositifs d’insertion accentue l’écart entre ces structures et leurs publics-cibles.

EXPLORER
DE NOUVELLES PISTES

Comment rendre visible ces “invisibles” ? Comment leur (re)donner confiance envers les structures de l’insertion sociale et envers elles-mêmes, eux-mêmes ? Comment stimuler leur curiosité et leur envie de découvrir, de réussir ? Comment leur permettre de prendre conscience de leurs compétences, de les mettre en avant et d’en acquérir de nouvelles ?

Imaginé en réponse à l’appel à projets “100% inclusion, la fabrique de la remobilisation” lancé par le Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion et opéré par la Banque des territoire - Groupe Caisse des dépôts dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (PIC), le programme “Territoires partagés” consiste en une expérimentation de nouvelles stratégies d’accompagnement des demandeur·se·s d’emploi peu ou pas qualifié·e·s et des jeunes éloigné·e·s du monde du travail et de la formation.

Sa première originalité réside dans la mise en synergie inédite de quatre acteurs majeurs de l’insertion sociale (Association des amis de Jean Bosco, CAP’Sport, Ecole de la deuxième chance de Normandie, La Cravate solidaire) avec trois tiers-lieux phare de l’agglomération caennaise (Café des images, Le Dôme et Le WIP).

Tout au long des 3 ans du programme, ces 7 structures travailleront au cœur des territoires prioritaires de la politique de la ville de la Communauté urbaine Caen la mer (Caen, Colombelles et Hérouville-Saint-Clair) et de la Communauté de communes des Vallées de l’Orne et de l’Odon en collaboration avec l’écosystème des acteurs engagés sur le terrain.

Le programme “Territoires partagés” fera l’objet d’une évaluation continue assurée par l’Agence nouvelle des solidarités actives (ANSA) et le laboratoire “Normandie innovation, marché, entreprise et consommation” (NIMEC) dont les résultats seront partagés avec l’ensemble des acteurs et actrices du domaine de l’accompagnement social.

À terme, le programme devrait toucher 500 participant·e·s et offrir une sortie dite “positive” à 300 d’entre elles et eux.


Crédits : Kenrick Mills (Unsplash, Licence CC).


Le Dôme | Mise à jour : 2021-02-16 | Mise en ligne : 2021-02-16