Images associées

.

Date et heure
samedi
15 octobre 2022
20:00 22:00
Lieu de l'évenement

Comédie de Caen – Théâtre d’Hérouville

1 Square du Théâtre
14000 Caen
France
02 31 46 27 29
accueil@comediecaen.fr
Obtenez la direction
CONTACTS

Programmation

Pauline DUCOULOMBIER
02 31 06 60 51
programmation@ledome.info

Communication

Guillaume DUPUY
02 31 06 60 53
communication@ledome.info
RESERVATION DE GROUPE
Pour la réservation de groupe veuillez contacter le service "programmation" au
02 31 06 60 51
programmation@ledome.info
PARTAGER

Partagez l'événement sur les réseaux sociaux ! 

UPGRADE
RESOURCE ONE

Pour la quatrième année consécutive, la Comédie de Caen et Céline Ohrel, artiste associée, mobilisent des étudiants pour un marathon participatif avec Le Dôme.


Upgrade Resource One est un nouveau projet de recherche porté par Céline Ohrel et sa compagnie Diplex, en vue de l'écriture de sa prochaine pièce et d'une future création en 2024. Pour inaugurer ce chantier, elle embarquera 80 étudiants d’arts du spectacle, d’Humanités numériques et ingénieurs de l’ESIX Normandie, dans un marathon participatif organisé par la Comédie de Caen, Le Dôme et l'Université de Caen


Cette année, ces quatre jours de réflexions intenses autour du sujet donneront lieu à une représentation des recherches théâtrales des étudiants dans le cadre de la Fête de la Science le 15 octobre 2022 à 20h à la Comédie de Caen.

Réservations

  02.31.46.27.29


Dans les années 60, à San Francisco le mouvement Hippie se déploie et les idées libertaires  de la contre-culture américaine vont infuser dans les milieux geeks de l’époque. Des communautés comme Project One se saisissent de l’idée que la technologie peut redonner le pouvoir à l’individu, être source d’émancipation, de créativité, d’ouverture d’esprit et permettre une connexion au monde sans passer par le centre, c’est-à-dire les états et les gouvernants. Cette utopie s'incarne notamment dans le programme informatique RESOURCE ONE, développé par l'informaticienne Pamela Hardt English en 1972. 


Comme la molécule chimique du LSD ouvre l’imaginaire, l’ordinateur personnel est la promesse d’une ouverture au monde et à la connaissance pour tous. Dans les années 70 à Menlo Park, dans le club d’informatique Homebrew Computer Club, les fondateurs d’Apple Steve Wozniac et Steve Jobs vont mettre au point le premier ordinateur Apple. L’ère de l’ordinateur personnel s’ouvre… En 50 ans, les progrès technologiques et la naissance du World Wide Web en 1990, mis au point par Tim Berners-Lee, vont propulser l’utopie d’un monde connecté à sa réalisation pour tous…

Mais pas forcément pour le meilleur…

 

Qu’est devenue l’utopie libertaire qui a nourri le rêve d’une toile universelle créée par et pour les individus ? Qui sont les nouveaux utopistes ? Comment rêver le monde numérique de demain ? Peut-on imaginer un monde numérique éthique, écologique et humain ? Un monde numérique qui ne soit pas le fruit uniquement d’hommes blancs hyper diplômés ?  Est-ce que l’avenir de homo numéricus est du côté du Métaverse de Mark Zuckerberg ou du côté de nouveaux hackers qui vont inventer de nouveaux systèmes informatiques ? 


À nous de comprendre, de regarder le passé pour imaginer un autre avenir technologique que celui d’un monde régi par les algorithmes faisant de l’être humain une donnée marchande et de son corps un esclave de la machine…

 

Cette proposition, en partenariat avec Le Dôme et l’Université de Caen, est soutenue par la DRAC Normandie dans le cadre du dispositif Pacte.