Le Dôme sera exceptionnellement fermé le mercredi 1er mai puis du mercredi 8 au samedi 11 mai 2024 inclus.
Démonstration lors d'une session de l'Atelier des chercheurs et chercheuses.

Atelier des chercheur·se·s

Provoquez des échanges fertiles entre les jeunes chercheur·se·s de Normandie et vos élèves pour parler parcours, métiers et passions.

L’Atelier des chercheur·se·s est un programme de rencontres entre des doctorant·e·s de toutes disciplines et des élèves de collèges et de lycées mené depuis 2006 avec le soutien de la Région Normandie.

Lors d’ateliers tournants de 20 à 30 minutes, un véritable dialogue se crée entre des petits groupes d’élèves et les doctorant·e·s. Autour d’objets ou d’expériences, la ou le chercheur·se évoque son parcours de formation, raconte son quotidien et invite au questionnement en entraînant les élèves dans son domaine de recherche.

Renforcer la motivation, (r)éveiller la curiosité des élèves

L’Atelier des chercheur·se·s est un programme adapté aux élèves de la 3ème à la Terminale. Après une courte présentation, la classe est divisée en groupes d’une dizaine d’élèves qui rencontrent successivement 2 à 3 doctorant·e·s issu·e·s de différents domaines de la recherche.

Il ne s’agit pas de proposer des cours scientifiques. Le fonctionnement mis en place vise à créer un échange et permettre de poser des questions directement aux chercheur·se·s. Pour les élèves, cette ouverture contribue à donner du sens à vos enseignements. La rencontre avec des jeunes chercheur·se·s permet aussi de renforcer leur motivation et, plus généralement, de (r)éveiller leur curiosité, tant à l’école qu’en dehors.

Lors d’une session de l’Atelier des chercheurs et chercheuses, il est notamment possible de rencontrer des profils comme celui de Morgane Esnault, qui s’interroge sur les aliments dans nos écoles, Younès Tierce, qui étudie les méthodes écriture des nombres en mathématiques, Léa Duval, qui mène des recherches sur les discriminations à l’égard des femmes dans le monde professionnel ou politique, ou bien encore Quentin Rollet, qui évalue l’efficacité des programmes de prévention en santé.

Chacun·e de ces jeunes volontaires bénéficie d’une formation au cours de laquelle elles et ils découvrent les principes de la culture scientifique et apprennent les techniques de communication pour s’adapter au mieux à vos élèves.

Événements associées
Actualités associées